Dans le paysage des outils informatiques dédiés au graphisme, on trouve un curieux genre en pleine expansion, où les outils de manipulation graphique disparaissent au profit d’un simple champ d’écriture et où le créateur doit « décrire » l’image. Il s’agit de graphismes et de formes programmables, où par le biais d’instructions simples, voire simplistes (ellipse, rectangle, ligne), on peut enchaîner les composants élémentaires d’une mosaïque d’une complexité redoutable. Ce champ ouvre un formidable terrain d’expérimentation pour les graphistes et les confronte à de nouvelles exigences, telle l’image animée.

Ce workshop était dédié à la génération de formes graphiques par programmation informatique. Nous nous sommes servi de l’environnement de création «Processing». Dans un premier temps, nous avons exploré la syntaxe de base informatique qui compose toute image générée sur ordinateur (pixels, vecteurs, modèles en trois dimensions,…). Ensuite, nous avons exploré ce langage en partant de la notion de « transformation » pour générer du graphisme en mouvement.

L’ensemble des propositions avait comme objectif de construire une animation collective de différentes transformations.

Valérie Pierrehumbert & Jessica Friedling Valérie Pierrehumbert & Jessica Friedling Valérie Pierrehumbert & Jessica Friedling Alban Vogel & Sophie Czich Alban Vogel & Sophie Czich Alban Vogel & Sophie Czich Graphisme algorithmique Angélique Tahé Valérie Pierrehumbert & Jessica Friedling Martin Ashton-Lomax IMG_6593 Laura Perrière & Popy Matigot